You will discover on this page our worldwide actuality focus on our last technology news, product innovation and new projects

large_fasteners_wind_zinc_lamellar_geomet_geoblack.jpg

Eolien-Offshore

24/03/2014

Certificats GERMANISCHER LLOYD et ISO-20340 combinés à de nouvelles spécifications : GEOMET® futur standard de l’éolien et de l’offshore.

Depuis fin 2013, SIEMENS WIND POWER A/S utilise le GEOMET® 321 sur les fixations des pales d’éoliennes. Pour cette application SIEMENS WIND POWER A/S exige que le revêtement soit capable de résister à un environnement C5-H (selon ISO-12944) et ceci par un test au brouillard salin de 1440 heures sans corrosion du matériau de base. Pour cela, l’application du GEOMET® 321 s’effectue avec une épaisseur de 15 microns.

Dans le même temps, GE POWER & WATER (division de GENERAL ELECTRIC qui comprend entre autres la fabrication des éoliennes) a homologué les systèmes de zinc lamellaire GEOMET® et GEOBLACK® dans sa dernière édition de sa spécification P14A-AL-0218. Des exigences particulières telles que 1000 heures de tenue au brouillard salin (selon ASTM-B117 or ISO-9227) ou bien des essais mécaniques d’endommagement  ont répondu aux exigences.

Pour compléter ces nouvelles spécifications, les systèmes GEOMET® 321 + PLUS® VLh d’une part, ainsi que GEOMET® 500 + PLUS® XL d’autre part sont désormais certifiés par l’Institut GERMANISCHER  LLOYD  concernant la protection des éléments de fixation en atmosphère marine et offshore avec un niveau élevé de salinité (niveau C5-M high selon ISO-12944). Cela se traduit par une tenue de 1440 heures au brouillard salin, étendue jusqu’à 2016 heures sans apparition de rouille rouge.

Muni de ces certificats émis par le GERMANISCHER  LLOYD, le groupe NOF METAL COATINGS est le seul à posséder des certificats émis par 2 instituts différents et qui confirment l’aptitude à la protection anticorrosion sous film mince destinée à des structures offshore.

En effet, dès 2010, le FRENCH CORROSION INSTITUTE avait déjà émis des certificats concernant les technologies GEOMET® et DACROMET®, garantissant leur aptitude à passer la norme ISO 20340 (exigences de performance relatives aux systèmes de peinture pour la protection des structures offshore et structures associées)  correspond au niveau C5-M (selon ISO-12944).

Il faut rappeler que le test selon la norme ISO-20340, consiste en 25 cycles d’une semaine chacun, se répartissant entre 3 jours d’exposition UV avec condensation, 3 jours de brouillard salin et 1 jour d’exposition à basse température (-20°C).

Télécharger le communiqué de presse